Audipresse
Audipresse
Perspectives
    Les Etapes de la vie qualifient les audiences sur 91,3% de la population de l'étude AEPM
    Quelques précisions pour tous ceux qui s'intéresseraient à ce nouveau critère, né d'un travail de collaboration entre Médiamétrie (qui va également l'intégrer dans l'enquête radio) et Audipresse.

    Les neuf groupes

    Les Jeunes à la maison (11,7 % de la population)

    Les Jeunes émancipés (2,5 % de la population)

    Les Célibataires (3,6 % de la population)

    Deux Jeunes sans enfants (4,9 % de la population)

    Les Nouveaux parents (14,2 % de la population)

    Les Parents confirmés (22,2 % de la population)

    La Maturité sans enfant (13,8 % de la population)

    Les Retraités (9,5 % de la population)

    Les Anciens (8,9 % de la population)

    1 - Comment établit-on ce critère ?

    L'information se rapportant aux " Etapes de la vie " n'existe pas telle quelle dans l'enquête AEPM. " Les Etapes de la vie "supposent une information assez complète sur chacun des membres du foyer, or on interroge une seule personne dans l'enquête d'audience et on ne dispose pas des liens entre les différents membres du foyer ", rappelle Jean-Louis Marx, DG d'Audipresse . " Il faut donc reconstituer cette information ". Pour ce faire, on sait néanmoins " combien de personnes vivent au foyer, leur âge, leur sexe, leur activité, qui est le chef du foyer et si la personne interviewée a ou non un conjoint ", poursuit-il. Au final, les critères des " Etapes de la vie " vient enrichir les données de l'enquête AEPM sur 91,3% de la population de l'études d'audience de la presse magazine.

    2 - A quoi peut-il servir ?

    " Les Etapes de la vie " sont un nouveau critère discriminant pour qualifier les audiences. Il permet de mettre en évidence - à partir du nombre moyen de titres lus en LDP - les affinités particulières de chacun des neuf groupes (voir encadré) avec les familles de magazine. Mais il est tout aussi intéressant de voir les familles que ces groupes ignorent.

    Le tableau comparatif ci-dessous montre les affinités par familles, comparativement entre les hommes et les femmes.

    Ce top 5 montre notamment que malgré les déclarations sur les changements sociétaux, les rôles restent assez traditionnels. Par exemple : la presse cuisine devient importante pour les femmes dès le célibat, et lorsqu'elles sont en couple elles pensent déjà aux enfants qu'elles veulent avoir, prenant des repères dans la presse parentale. Les hommes, eux, ne cessent d'être de grands enfants qu'au stade de la maturité sans enfants, moment où ils délaissent les magazines de loisirs électroniques pour lire la presse loisirs seniors. Néanmoins, le phénomène des " nouveaux pères " mis en avant par les médias, se lit au stade des nouveaux parents, même s'il re-disparaît très vite chez les hommes qui, une fois parents confirmés, s'impliquent davantage dans la presse du savoir.

    Laisser un commentaire